Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ActuMédias Outre-Mer

ActuMédias Outre-Mer traite de l'actualité ultramarine des télécoms, des médias audiovisuels et du numérique.

Baisse des tarifs aux F.A.I. et mesures techniques pour améliorer l'Internet en Nouvelle-Calédonie

Publié le 25 Septembre 2014 par GdX in Internet

L’aménagement numérique est un des axes majeurs du Plan OPT2017 destiné à répondre aux besoins de développement de la Nouvelle-Calédonie et à tenir les objectifs du Plan Stratégique sur l’Economie Numérique (PSEN) mis en place par le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. C’est donc tout l’OPT qui se mobilise autour de ces enjeux pour mettre en œuvre une stratégie globale vers le Très Haut Débit (THD).

Une véritable démarche de concertation avec tous les partenaires du numérique a été initiée par la Direction Générale de l’OPT-NC depuis le début de l’année en rencontrant d’abord individuellement, puis de manière collégiale, les membres de la Cellule Économie Numérique (CEN), de l’Observatoire du Numérique en Nouvelle-Calédonie (ONNC), les représentants des 5 Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) et le club des Directeurs des Systèmes d’Information (DSI). Ces rencontres, et notamment la réunion OPT/FAI/ONNC du 26 juin dernier, ont permis :

  • d’échanger sur l’explosion des usages et les solutions à mettre en œuvre pour y répondre ;
  • de présenter la stratégie numérique de l’OPT et le programme THD Fixe (Fiber To The Home - FTTH) ;
  • d’identifier les attentes et contraintes de chacun, tant d’un point de vue technique, qu’économique, l’objectif étant de poser les bases d’un nouveau modèle en phase avec les enjeux du THD (usages attendus multipliés par 5) ;
  • de valider et planifier les actions à court terme pour améliorer l’Internet en Nouvelle-Calédonie, ainsi que l’organisation des groupes de travail OPT/FAI pour réaliser ces actions et préparer l’arrivée du THD Fixe.

Plus de vidéos HD, plus d’appareils connectés dans chaque foyer, plus d’internautes ; la croissance des usages était prévisible, mais l’explosion de 60% sur les derniers mois pouvait difficilement être anticipée.
Les rencontres avec nos partenaires ont heureusement débouché sur des mesures concertées, visant à fluidifier le trafic Internet. Mesures validées et officialisées de concert par l’ensemble des acteurs du secteur lors du carrefour ONNC le 4 juillet dernier
.

C’est ainsi que les principales délibérations du Conseil d’Administration ont abouti à une série de mesures dont trois visent à améliorer et à fluidifier le trafic Internet en Nouvelle-Calédonie :

► Mise en place de mesures techniques sur le réseau fédérateur pour fluidifier le trafic Internet à compter du 30 septembre

Socle de l’Internet en Nouvelle-Calédonie, le Réseau Fédérateur assure les fonctions de routage des flux internet (IP) entre :

  • l’Internet mondial au travers du câble sous-marin Gondwana,
  • les clients du réseau fédérateur que sont les FAI et les FSI (Fournisseurs de services Internet),
  • les internautes.

Les clients du réseau fédérateur sont de deux sortes :

  • les Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) dont l’activité est de proposer à leurs clients un service d’accès Internet et les services associés (Téléphonie sur IP, mail, Télévision sur IP…) : CANL, MLS, NAUTILE, TELENET, OFFRATEL,
  • les Fournisseurs de Services Internet (FSI) sont généralement des grands comptes disposant d’une DSI (banques, mines, institutions...) pour qui cet accès Internet est un outil indispensable au bon fonctionnement de leurs activités principales.

Les capacités de trafic proposées sont de trois types :

  • la Collecte Haut Débit qui permet d’agréger l’ensemble des flux des internautes d’un FAI et de délivrer ce trafic dans ses locaux,
  • le Trafic Internet International qui permet de disposer d’un lien symétrique vers l’Internet mondial,
  • le Trafic Internet local qui permet de disposer d’un lien symétrique vers l’Internet calédonien (sites et services calédoniens, échanges entre fournisseurs d’accès internet…).

Fluidifier le trafic nécessitait de trouver des solutions pour réduire le nombre d’intermédiaires vers les contenus les plus utilisés. L’OPT-NC a donc cherché à s’interconnecter en direct avec les gros fournisseurs de contenu.
Ainsi, une liaison dédiée et directe avec Singapour a été mise en place mi-juillet pour les contenus Facebook, Dailymotion et Microsoft
.

D’ici fin septembre aura lieu la mise en place de liens privés avec deux géants mondiaux de l’Internet pour « rapprocher » leurs contenus des internautes calédoniens, à savoir :

  • Google, acteur majeur avec notamment son moteur de recherche et son site de vidéo en ligne YouTube,
  • Akamaï, hébergeur et diffuseur de contenu vidéo au service des grands groupes audiovisuels (TF1, France Télévision, Canal+,…).

Suite à des négociations avec ces acteurs, l’OPT-NC dispose désormais de serveurs de réplication (caches) dans ses locaux techniques. Jusqu’à présent, les clients du réseau fédérateur y accédaient au travers du « Trafic Internet International ». Dès le 30 septembre 2014, ils y accèderont depuis le « Trafic Internet local » dont le coût au Mb/s est bien inférieur à celui de l’international.

Cette mesure permettra de libérer 25% de la capacité du trafic international, réduisant ainsi sa congestion.

 

► Baisses de 60 % sur l’offre « Collecte Haut Débit » et de 40 % sur l’offre « Trafic Internet international » à compter du 1er novembre

Ces mesures visent à réduire les charges de fonctionnement de nos partenaires Fournisseurs d’Accès Internet (FAI) dont l’engagement est de :

  • répercuter cette baisse en achetant plus de bande passante afin d’améliorer leur qualité de service de l’Internet ;
  • réduire la facture finale des internautes.

 

Ces baisses s’inscrivent dans la continuité de ce qu’a initié l’OPT-NC ces 4 dernières années au cours desquelles le prix du Mb à l’international a déjà été baissé de 70% pour permettre aux FAI d’acheter plus de bande passante.

Ces réductions ont été possibles grâce à la renégociation de nos tarifs d’interconnexion à l’international.

 

Au bénéfice des calédoniens

Les FAI verront ainsi leur facture baisser considérablement. En effet, les capacités de trafic international représentent jusqu’à 80% de leurs charges puisque les tarifs sont bien plus élevés dès lors qu’ils sollicitent le réseau international.

Le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et le Conseil d’Administration de l’OPT-NC souhaitent vivement, en adoptant ces mesures, que les FAI tiennent pleinement leur engagement d’acheter plus de bande passante pour accroitre la qualité de service Internet et de baisser de manière significative leurs tarifs aux internautes.

 

OPT-NC

Commenter cet article

Adealis CBE 29/09/2014 06:03

Ceci est une très bonne nouvelle pour la Nouvelle-Calédonie, en effet, c'est ce qu'on attendait tous. Mais qui dit amélioration de la performance d'internet, dit augmentation des actes de piratages. C'est dans cette optique que la mise en place d'anti-virus puissant pour protéger le système est importante. Et ceci n'est pas seulement une tâche destinée aux grandes entreprises mais à tous.