Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ActuMédias Outre-Mer

ActuMédias Outre-Mer traite de l'actualité ultramarine des télécoms, des médias audiovisuels et du numérique.

La convergence des tarifs de téléphonie entre l’Hexagone et l’Outre-Mer bientôt achevée

Publié le 17 Septembre 2014 par GdX in Mobile

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, l’ARCEP, a proposé de nouvelles baisses des tarifs de gros à partir desquels les opérateurs élaborent leurs offres commerciales de téléphonie fixe et mobile entre l’Hexagone et l’Outre-mer. Un nouveau pas vers l’objectif d’alignement progressif du prix des télécommunications qui figurait parmi les engagements de campagne du président de la République.

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes a annoncé, le 12 septembre, la mise en consultation publique d’un projet de décision d’analyse des marchés des terminaisons d’appel vocal fixe, vocal mobile et SMS en Hexagone et outre-mer (DOM + Saint-Martin, Saint-Barthélemy et Saint-Pierre-et-Miquelon) sur la période 2014-2017.

Ce faisant, l’ARCEP a réaffirmé sa volonté d’achever la convergence des tarifs entre l’Hexagone et l’Outre-mer par une nouvelle baisse programmée des tarifs de terminaison d’appel et par la fixation de plafonds tarifaires à un niveau similaire. Ainsi, estime l’Autorité, les opérateurs pourront poursuivre le développement de formules incluant les communications entre l’Hexagone et les territoires concernés.

La ministre des Outre-mer, Georges PAU-LANGEVIN, qui a toujours plaidé en ce sens au côté des élus des outre-mer, s’est réjouit de ce projet de décision qui permet de concrétiser l’un des 30 engagements pour les outre-mer du président de la République, qui indiquait vouloir aligner progressivement le prix des télécommunications entre l’Outre-mer et l’Hexagone.

Ce mouvement de convergence et d’alignement des tarifs est renforcé par l’annonce de la disparition prochaine – à la fin 2015 – du système du « roaming » (surcoût d’itinérance payé par les usagers des outre-mer lorsqu’ils sont dans l’Hexagone) décidée par le Parlement européen début avril 2014 pour les appels ou les SMS envoyés.

Cet objectif d’égalité de traitement des territoires de la République, partagé par le gouvernement et par l’ARCEP, se traduit aussi dans le lancement prochain de l’appel à candidatures pour le déploiement de la 4G outre-mer annoncé le 15 septembre par le gouvernement. (Voir le CP commun Emmanuel MACRON, George PAU-LANGEVIN et Axelle LEMAIRE)

Ministère des Outre-Mer

Commenter cet article